Pascal Pilate Photographie
Pascal Pilate Photographie
Pascal Pilate Photographie
Pascal Pilate Photographie

Galerie des masques

Au croisement des cultures : Voici qu’un masque prend vie avec toutes ses couleurs rehaussées de bijoux, d’étoffes, de plumes, d’objets ménagers. Tout cet ajustement d’accessoires ordinaires, toutes ces parures domestiques témoignent de l’inventivité et de la créativité de l’artiste.

En cheminant dans cette galerie, où domine l’imaginaire fantastique du monde de l’enfance, on découvre devant soi, comme au théâtre des marionnettes, l’illusion d’une présence, l’animation du masque –véritable empreinte impassible- et nous voilà emportés dans notre propre rêverie, en écho à celle de l’artiste. N’est-ce pas là toute la part qui revient à ce dernier de nous inviter à ce fabuleux voyage ?

In the crossing of the cultures: now a mask takes life with all its colors raised by jewels, by materials, by feathers, by domestic objects. All this adjustment of ordinary accessories, all these domestic fineries testify of the inventiveness and the creativity of the artist.

By walking in this gallery, where dominates the fantastic imagination of the world of the childhood, we discover in front of one, as to the theater of puppets, the illusion of a presence, the animation of the mask - real impassive imprint and here we are taken in our own musing, in echo to that of the artist. Is not it all the part there which returns to the latter to invite us in it fabulous travel?

Didier Pons, psychiatre-psychanalyste et collectionneur | psychiatrist-psychoanalyst and collector