Pascal Pilate Photographie
Pascal Pilate Photographie
Pascal Pilate Photographie
Pascal Pilate Photographie

Galerie des masques

Pascal Pilate, plasticien de l’immobile, créateur de l’aperçu, scénographe de la trace, nous propose de redonner vie et corps à ces masques africains, gardiens d’une culture séculaire, voire millénaire, ayant assumé leur fonction dans le monde animiste, en réinventant une poésie du quotidien.

Passeur entre deux mondes, il nous convie, au travers de son évolution artistique personnelle, à la narration du croisement des cultures, à participer à l’enrichissement des différences –véritable métissage- et nous sollicite à une promenade pleine de fantaisie et de sensibilité, touchant à l’universalité de l’existence

Pascal Pilate, plastics technician of the immovable, creator of the outline, scenographer of the track, suggests us restoring life and body in these African masks, guards of a secular culture, even millennium, having assumed their office in the animistic world, by reinventing a poetry of the everyday life.

Boatman enters two worlds, he urges us, through his personal artistic evolution, to the story of the crossing of the cultures, to participate in the enrichment of the differences - real interbreeding and requests us in a walk full of whim and sensibility, touching the universality of the existence.

Didier Pons, psychiatre-psychanalyste et collectionneur | psychiatrist-psychoanalyst and collector in L'art pour revoir le monde.